Les concepts de Takashi Tetsuya

Tout au long de l’épopée, les derniers moments de l’humanité sont comptés. Le joueur est à 100 % impliqué. La tension et le danger rodent en permanence. Le joueur est emporté par l’histoire très prenante. Le jeu foisonne d’idées aussi intéressantes les unes que les autres, malheureusement le reste ne suit pas. La narration est très mal ficelée. Xenoblade Chronicles X propose des missions permettant de se rapprocher d’autres personnages. Ces missions ne sont pas ce qu’il y a de mieux ! Évitez donc de mener les quêtes annexes, restez concentré sur la quête principale ! Le manque de dynamisme du jeu est sans appel, malgré des rebondissements surprenants, tout semble inerte. Très difficile dans de telles conditions d’éprouver une frénésie. Les personnages, à quelques rares exceptions, manquent totalement de charisme. Les personnages naviguent entre ce qu’il y a de pire et ce qu’il y a de meilleur. Xenoblade Chronicles X, 150 heures de test, est beaucoup trop long.

Xenoblade Chronicles X : voyage sans fin ?

Mira est un véritable terrain de jeu. Tout est source d’étonnement ! Xenoblade Chronicles X a réussi la prouesse de créer un univers complètement à part, le joueur est happé par la sensation qu’il doit absolument explorer Mira. Les changements climatiques impactent sur les personnages. Après plus de 14 heures de jeu, l’univers propose moins de surprises, d’où l’apparition d’une certaine lassitude. Lors de certaines missions, le manque d’informations oblige le joueur à errer encore et encore……L’arrivée des mechas rend le jeu encore plus complexe. Se faire plaisir en jouant à Xenoblade Chronicles X est tout à fait possible, il faut juste payer ! Les combats sont très excitants malgré leur côté très brouillons. Xenoblade Chronicles X n’est pas du tout un jeu simple, au contraire il est très complexe.

rendition1.img
Article précédent
Star Wars : Battlefront
MQEL_Preview_3
Article suivant
The Mighty Quest for Epic Loot : sur le point d’être commercialisé