Titanfall

La majorité des possesseurs de Xbox One l’attendaient avec impatience : Titanfall. Il parait comme le porte-étendard de Microsoft. Mais pourquoi tant d’emballement autour de cette killer-app ?

Trois mois après la mise sur le marché des consoles next-gen, le marché du software n’est pas au beau fixe. D’ailleurs en Janvier, la commercialisation du jeu a baissé de 21% aux Etats-Unis. Les acheteurs se procurent en grande quantité la PS4 et la Xbox One, mais les journaux ne disent pas encore grand-chose. Microsoft, dont la machine est vendue dans moins de pays que la PS4, peine à vendre autant de consoles que Sony. Puisque toutes les deux machines ont des propriétés remarquables, il a s’en dire que ce sera grâce à leur contenu en jeux, qu’ils pourront convaincre les acheteurs qui se posent encore des questions.

Mais pourquoi autant d’effervescence autour du Titanfall

Titanfall, développé par Respawn Entertainment, arrive donc au moment rêvé. Il crée une véritable effervescence. Le jeu est partout. Pourtant, l’apparition d’un nouveau gameplay ne veut pas forcément que le jeu soit réussi. Il faut l’avouer, le jeu satisfait jusqu’ici plusieurs joueurs, et justement le test de la version complète nous donnera une idée définitive sur la question. Toutefois, il est important de se demander si Titanfall aurait créé une telle effervescence si d’excellents FPS multi l’avait réellement concurrencé il y a quelques années. En tout cas, le gameplay est assez jouissif et même à la portée des joueurs les plus faibles. Un débutant aura toujours la sensation de se débrouiller dans une partie.

Avec Titanfall, et un peu plus d’amélioration, Respawn pourrait bienoffrir à bon nombre de joueurs le FPS qu’ils attendaient. Mais malgré tout, des questions subsistent, en ce qui concerne principalement la durée de vie du titre. Les gens joueront à Titanfall, il n’y a aucun doute là-dessus, mais pendant combien de temps ? On se le demande.

MQEL_Preview_3
Article précédent
The Mighty Quest for Epic Loot : sur le point d’être commercialisé
ubisoft_e3_booth
Article suivant
Ubisoft : un ovni dans le monde des jeux vidéo ?